Etapes pour identifier les besoins physiologiques de votre chien

Comme tout être vivant, le chien a aussi des besoins à combler. Pour le bien-être de votre animal de compagnie, vous devriez être attentif à ses besoins. Découvrez dans cet article toutes les étapes pour identifier les besoins physiologiques de votre chien.

Qu’est-ce-que les besoins physiologiques ?

Les besoins physiologiques sont les besoins liés à la survie, c’est-à-dire les besoins fondamentaux. La qualité de vie et la santé de votre chien en dépendent. En effet, il ne suffit pas de leur donner leurs croquettes chien pour qu’il s’épanouisse. Vous devez combler tous ses besoins afin que votre chien vive dans les meilleures conditions.

Quelles sont les besoins physiologiques du chien ?

Nous pouvons classer les besoins physiologiques ou biologiques du chien en 3 étapes : Sa nourrir, se reposer, éliminer.

1-     La nourriture

Le besoin en nourriture des chiens dépend de plusieurs facteurs :

  • L’âge
  • Le poids
  • Le sexe
  • Son activité
  • Son lieu de vie
  • Sa situation : en chaleur, en gestation, en allaitement…

La quantité d’aliments pour votre animal de compagnie varie régulièrement. Vous devez prendre en compte tous ces facteurs pour le maintenir en bonne santé. Pour chaque ration, vous pouvez déterminer la quantité de nourriture en suivant les indications sur les emballages des croquettes.

Les comportements suivants peuvent prouver que les besoins de votre chien ne sont pas suffisants :

  • Il a tendance à fouiller dans les poubelles
  • Il prend ou vole des nourritures dans votre cuisine
  • Il chasse des proies consommables

A part sa nourriture, n’oubliez pas de mettre de l’eau dans sa gamelle. Vous devez lui laisser régulièrement de l’eau fraîche afin que votre chien puisse se désaltérer. Un chien doit boire quand il ressent le besoin, c’est pourquoi sa gamelle doit toujours en contenir. Son eau doit être remplacée journalièrement pour éviter les troubles digestifs.

2-     Le sommeil et l’abri

Pour que votre chien puisse se reposer, il a besoin de dormir. Son lieu de sommeil doit être un endroit calme, dans un endroit où il ne sera pas dérangé. Son sommeil garantit : l’assimilation de son apprentissage, la détente. Comme tout individu, le sommeil du chien est également réparateur. Pour qu’il soit en pleine forme et ne pas être agressif, laissez-le dormir 8h par jour.

3-     L’élimination des déchets

Votre chien a aussi besoin de vider ses intestins et sa vessie. Pourtant, l’apprentissage de la propreté pour un chien peut être contraignant. Pour cela, voici quelques conseils :

  • Au début, vous le laisserez dans un endroit restreint pour le surveiller facilement.
  • Sortez votre chien le plus souvent possible pour qu’il puisse faire ses besoins.
  • Ensuite, nettoyez toutes les traces d’urines et d’élimination.

Pendant la phase d’apprentissage, vous ne devrez pas punir votre chiot au risque de le stresser davantage. En faisant attention à ses gestes, vous remarquerez des changements lorsque le chien veut faire ses besoins :

  • Il tourne sur lui-même
  • Il s’éloigne
  • Il gémit
  • Il déambule dans votre maison
  • Il sent le sol

Pour le faire apprendre plus rapidement, sortez-le fréquemment :

  • Après ses repas ou sa ration de croquettes chien
  • Après les exercices physiques ou les jeux
  • Au réveil
  • Au moment où vous sortez le chien de sa cage

Lorsqu’il réussit à faire ses besoins dans un endroit approprié, récompensez-le. Un câlin peut par exemple faire le bonheur de votre chien et le motiver à être propre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *