Comment choisir la bonne jardinière, le bon conteneur ou le bon pot ?

Jardinière en résine

Il y a tellement de jolis bacs à plantes et de pots disponibles pour nos jardins, sur les terrasses et les porches, et à l’intérieur. Comment choisir le meilleur bac à fleurs ? Trop souvent, nous nous laissons guider par notre seul goût. Cependant, pour que vos jardins en conteneurs poussent de manière heureuse et saine, vous devez tenir compte des besoins de la plante lorsque vous choisissez un bac. Certaines choses relèvent du bon sens, comme s’assurer que votre pot a des trous de drainage afin de permettre l’évacuation de l’eau d’arrosage.

Voici d’autres éléments à prendre en compte :

Le choix des plantes

Nous laissons souvent le choix des plantes à la toute fin de la création d’un jardin en bacs à fleurs. Vous n’avez pas besoin de savoir à l’avance exactement quelle plante vous allez utiliser dans votre jardin en pots, mais vous devez prendre en compte quelques décisions clés lorsque vous choisissez un pot. Souhaitez vous planter des arbustes, des plantes vivaces, des plantes à fleurs, des fruits et légumes, des plantes vertes ?

Exposition

Le pot de fleurs sera-t-il exposé au soleil chaud de midi ? Sera-t-il en plein soleil toute la journée ? Et aux fortes brises ? Nous avons déjà mentionné que tous les pots se dessèchent plus rapidement que la terre du jardin, mais certaines expositions exacerberont la situation. Si vous plantez en plein soleil, vous voudrez probablement un pot fabriqué dans un matériau qui n’est pas poreux. La terre cuite se dessèche très rapidement. Les pots en résine synthétique restent plus frais et conservent l’humidité plus longtemps.

Arrosage

Quelqu’un est-il capable d’arroser tous les jours ? Si ce n’est pas le cas, le pot ou le récipient est-il doté d’un bac de récupération ou réserve d’eau, d’un réservoir ou d’une soucoupe permettant de le remplir par le bas et d’absorber l’eau au besoin ? Une fois qu’une plante a été stressée par le manque d’eau, elle risque de ne jamais s’en remettre.

Hiver

Allez-vous laisser le bac à plantes dehors sur votre balcon ou dans votre jardin pendant l’hiver ? Dans certaines zones, cela ne fait généralement pas de différence. Dans les climats plus froids, il faudra choisir des contenants résistants au gel, comme la pierre, le ciment et le bois. Même dans ce cas, la plupart des conteneurs ont besoin d’une protection supplémentaire en hiver.

Mobilité

Avez-vous besoin de déplacer le pot ? Il arrive qu’une jardinière sur une terrasse doive être déplacée pour des raisons de commodité. Vous voulez peut-être pouvoir déplacer votre jardin en conteneurs là où se trouve le soleil ou l’ombre, ou vous prévoyez de rentrer le conteneur pour l’hiver. Si vous devez pouvoir déplacer le pot pour une raison quelconque, réfléchissez à deux fois avant d’acheter une jardinière lourde ou encombrante. Les urnes en béton sont magnifiques, mais elles doivent rester là où vous les mettez, afin de ne pas vous casser le dos ni l’urne. Vous pouvez également choisir des pots de fleurs sur roulettes.

Argile et pierre

Terre cuite : Le pot en terre cuite est traditionnel, mais est poreux et se dessèche rapidement. Beaucoup ne résistent pas au gel. Si elle a été fabriquée dans une région chaude, comme la Méditerranée, elle ne l’est probablement pas.

La pierre et le béton : tous deux sont bons pour maintenir la température et l’humidité du sol. Ils chauffent mais isolent aussi. Ils peuvent tous deux être laissés à l’extérieur pendant l’hiver, mais ne sont pas de bons choix si la jardinière doit être déplacée. Ces matériaux sont parfaits si vous avez besoin d’une jardinière que les chiens ne peuvent pas renverser.

Bois et métal

Bois : une jardinière en bois retient bien l’eau dans le terreau, afin que vos plants restent au frais. Les bois durs sont plus résistants à la pourriture, mais toutes les jardinières en bois peuvent être traitées avec des conservateurs. Vérifiez la qualité de la construction et des joints, car le bois se rétracte et se dilate avec l’humidité. Les bacs à fleurs en bois conviennent pour l’hiver. Ne les laissez pas reposer directement sur le sol.

Métaux : Les pots en métal sont généralement lourds, ils sont donc excellents pour stabiliser les plantations hautes. Les bacs en acier galvanisé ne se contentent pas de sécher, ils chauffent et doivent être arrosés fréquemment, sinon les racines risquent de cuire. Vous pouvez également y rajouter des billes d’argiles afin de garder un peu d’humidité. Les pots en métal sont souvent un bon choix pour les conteneurs d’hiver.

Synthétique

Fibre de verre et résine : Les pots synthétiques ont fait beaucoup de progrès. Nombre d’entre eux peuvent facilement tromper l’œil et faire croire qu’il s’agit d’un matériau naturel, surtout lorsqu’ils vieillissent. Ils sont légers, durables, peu coûteux et souvent résistants au gel.

Le plastique : Les pots en plastique sont légers et préservent l’humidité. Les pots semi-souples conviennent mieux aux hivers froids et sont également bons comme doublures. Plantez directement dans le pot en plastique, puis glissez le pot en plastique dans le récipient plus décoratif. Vous bénéficiez ainsi des avantages des deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.