Comment éviter l’insomnie du dimanche soir ?

Comment éviter l'insomnie du dimanche soir

L’insomnie du dimanche soir est loin d’être une idée reçue. En général, presque toutes les nuits de la semaine, on dort sur ses deux oreilles. Mais quand arrive le dimanche soir, on n’arrive pas à fermer l’œil. La perspective de retourner au travail le lendemain nous stresse.

Comprendre l’origine pour lutter contre l’insomnie du dimanche soir

Pour lutter contre l’insomnie du dimanche soir, il est primordial d’en connaître la cause. En effet, nombreuses sont les raisons qui peuvent troubler le sommeil.

Le stress du travail

53% des personnes souffrant de l’insomnie du dimanche accusent leur travail comme responsable. En effet, les personnes qui exercent des emplois éprouvants ou frustrants, ou ceux ayant des rapports difficiles avec les collègues ou les supérieurs sont les plus touchées par le problème d’insomnie du dimanche soir. C’est l’idée de retourner au travail le lundi matin, de vivre une semaine de tensions dues à trop de travail ou encore la pression exercée par la direction qui provoque ce phénomène. Pour y remédier, on évite de parler et penser travail durant le week-end. L’idéal, c’est de déconnecter le téléphone portable et attendre le lundi pour répondre aux emails.

En fonction des raisons et de l’intensité de l’insomnie, il est conseillé de consulter son médecin traitant. Ce professionnel de la santé saura proposer un traitement complémentaire. On peut également voir un spécialiste du sommeil. C’est par exemple le cas d’un somnologue, un psychologue. Il est aussi possible de se rendre dans un centre spécialisé. Même si le choix d’un bon matelas ne résoudra pas vos problèmes liés au travail, il optimisera vos heures de sommeil. Pour choisir parmi les meilleurs matelas du marché, nous vous conseillons de comparer le prix matelas tediber avec les autres marques. Ensuite, choisissez le modèle en fonction de votre morphologie.

Le décalage de son horloge biologique

Le fait de décaler son horloge biologique le week-end peut également provoquer le syndrome de l’insomnie du dimanche soir. En effet, si on mange et se couche plus tard le week-end, le sommeil aurait du mal à venir. Il serait de mauvaise qualité à cause de la nuit précédente qui était peut-être trop réparatrice. Si on a beaucoup dormi le samedi, c’est normal qu’on ait du mal à trouver le sommeil rapidement le dimanche. Pour éviter l’insomnie du dimanche soir, on doit éviter les grasses matinées le week-end. Si on se lève tard, on décale son horloge biologique. Il est préférable de faire des siestes de 20 minutes au maximum le week-end.

L’insomnie du dimanche soir : comprendre le cycle du sommeil

Pour comprendre l’insomnie du dimanche soir, il est important de connaître le fonctionnement du sommeil. Pour être en forme, il faut avoir un sommeil de qualité. On peut distinguer deux phases du sommeil : le sommeil lent et le sommeil paradoxal. Durant la phase de sommeil lent, on s’endort de plus en plus profondément. Toutes les fonctions du corps ralentissent telles que le cœur, la respiration, l’activité cérébrale, etc. Ensuite, on arrive à la phase de sommeil dite paradoxal. Bien qu’on soit toujours profondément endormie, l’activité du cerveau augmente. C’est durant ce cycle qu’il y a les rêves. Une fois ces deux phases accomplies, on dit alors qu’un cycle de sommeil a été réalisé.

À savoir qu’une nuit de sommeil est composée de 3 à 5 cycles environ, en fonction de l’âge et de la personne. Le stress, l’anxiété ou encore la dépression peuvent engendrer de l’insomnie. Celle-ci peut être également causée par une mauvaise hygiène de vie. Entre autres, il y a la consommation importante d’excitants, les repas trop copieux le soir, la pratique d’une activité stimulante le soir comme les jeux vidéo, etc. La correction de toutes mauvaises habitudes suffit à régler un problème d’insomnie du dimanche soir. Pour cela, il faut éviter les repas trop copieux, la consommation de caféine et d’alcool ou de tabac. On proscrit aussi la pratique d’une activité sportive dans les quatre heures précédant le sommeil et les soirées passées devant un écran.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.