Ce que vous devez savoir sur le prêt relais

Tout le monde peut faire des erreurs. Vous vous êtes précipité dans un investissement immobilier à crédit ? Mais finalement, vous souhaitez acheter un autre bien plutôt que celui que vous avez déjà ? Il existe une solution pour vous éviter de manquer la bonne affaire et de le financer à crédit tout de même : le prêt relais. Le point.

Un crédit pratique pour ceux qui regrettent leur choix

L’expert-comptable à Ixelles et à Forest conseille notamment le crédit relais pour ceux qui regrettent leur choix de bien. Cela vous permet de ne pas attendre de vendre votre bien actuel avant d’acheter le nouveau bien, et donc, de ne pas manquer la bonne affaire.

Les banques vous proposent un autre emprunt qui couvre l’intégralité de votre nouvel achat et que vous allez rembourser en quelques années suite à la vente de votre immobilier actuel. Le crédit relais ne sera pas considéré comme un second emprunt. C’est, pour ainsi dire, un prêt de substitution.

A savoir que le crédit relais se souscrit auprès de votre propre banque et non auprès d’une autre comme l’exige le rachat de crédit. Il n’impacte pas sur votre risque de surendettement dans la mesure où vous allez le rembourser rapidement par la mise en vente de votre bien actuel.

Le crédit relais : comment ça marche ?

Bien évidemment, il y a des conditions d’éligibilités à respecter. Notamment, les banques belges ne peuvent vous proposer un emprunt de ce genre à moins que vous n’ayez déjà réglé la moitié de votre ancien prêt au moins ou que la valeur du second bien que vous comptez acheter dépasse le reste de votre crédit actuel.

Ce n’est pas un rachat de crédit ou un second emprunt. L’expert-comptable à Ixelles et à Forest ne va donc pas vous recommander de chercher une autre banque pour faire votre demande. Vous devez vous adresser à votre banquier. Les conditions de recouvrement seront les mêmes que votre ancien emprunt. Le taux appliqué le sera également.

Attention, le crédit relais est sujet à une limite de temps. Vous n’avez que 1 ou 2 ans pour régler vos deux emprunts avec les intérêts. Le cas échéant, les banques peuvent se lancer dans une procédure de recouvrement judiciaire, à savoir faire jouer la saisie des biens en gage, etc. Bien évidemment, il est possible, chez certaines banques de prolonger la durée de votre prêt relais. Tout dépend aussi de la manière dont vous allez vous vendre et négocier la chose auprès de votre banque.

Les avantages du crédit relais

Le prêt relais est avantageux en beaucoup de points. Notamment, comme susmentionné, c’est une solution rapide et pratique pour ne pas manquer une bonne affaire en immobilier. Comme quoi, les banques vous permettent encore de changer d’avis même pour un financement aussi grand.

Les démarches pour ce genre d’emprunt sont plus simples. Vous allez vous adresser à votre banquier. Vous le connaissez bien. Ce qui devrait faciliter les démarches et les négociations. Attention toutefois, ce ne sont pas toutes les banques en ligne qui proposent ce type d’emprunt. Le mieux est de vous renseigner avant d’envisager quoi que ce soit.

Grâce à cette alternative, vous avez du temps pour vendre votre bien afin de résilier votre emprunt relais. La durée est de 2 ans maximum, à moins de demander un prolongement. C’est largement suffisant pour vendre un bien en Belgique si vous faites preuve de créativité. En optant pour un mandat semi- exclusif par exemple, vous allez pouvoir accélérer les choses.

C’est un emprunt qui s’adresse à tous les nouveaux propriétaires. Les conditions de souscription sont pour le moins simples. Et vous n’aurez plus à passer par les différentes étapes de souscription d’un emprunt : simulation, comparatif, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *