Enduit de lissage : tout ce qu’il faut savoir

Enduit de lissage

Les bricoleurs savent que l’enduit de lissage, à ne pas confondre avec l’enduit de rebouchage, permet surtout la préparation du mur avant la peinture. Dans le cas d’une surface complètement plane et en bon état, la peinture sera beaucoup plus facile pour vous et, surtout, l’aspect esthétique sera plus complet. Tour d’horizon ici.

Généralités

Les enduits de lissage sont utilisés après l’application des enduits de rebouchage. Cet enduit se présente sous la forme d’une pâte sur le mur et on en retrouve sous deux formes : sous forme de film ou sous forme d’une pellicule. Il isole la finition du mur.

Les revêtements en couches minces sont plus particulièrement utiles pour préparer et niveler les murs avant peinture. C’est parfait pour l’intérieur. Revêtement filmogène, plus pratique à utiliser dans diverses situations. Il peut être utilisé comme rebouchage et lissage. Par exemple, il peut être utilisé sur des carreaux ou d’autres surfaces non poreuses.

Un enduit de lissage assure la bonne préparation du mur avant l’application de la couche finale. Le rendu sera donc impeccable. Il permet par exemple d’effacer les défauts qui pourraient subsister après avoir comblé le trou. Il peut également réparer de petites fissures ou des trous ne dépassant pas deux à trois millimètres.

Toutefois, l’enduit de rebouchage aussi bien que l’enduit de lissage peut réparer les imperfections des murs. Les deux produits peuvent être utilisés en continu. En fait, après avoir rempli le trou avec du mastic, vous pouvez placer un mastic lisse afin que tout le mur soit complètement uniforme et que sa surface soit complètement plate.

Dans tous les cas, l’utilisation d’une spatule d’angle intérieur pourrait éventuellement être nécessaire. Pour vous en procurer, visitez le site https://www.racetools.fr/spatule-bac-a-enduit/9774-couteau-d-angle-interieur-lame-inox-stanley-stht0-05777-3253560057770.html.

Les différents types

On a ici le choix entre deux types de produits (en pâte ou en poudre). Si vous avez un mur légèrement abîmé et que vous souhaitez juste qu’il soit parfaitement plat pour une finition impeccable, ou au fur et à mesure des canaux et lisser les fissures où vous avez rempli les trous, choisissez l’enduit en pâte.

D’un autre côté, si vous souhaitez combler certaines fissures et remplir la surface pour la garder droite, optez pour un revêtement en poudre. Il peut être appliqué en couches plus épaisses et est donc plus adapté à cet usage.

La préparation

Seuls les enduits en poudre nécessitent une préparation particulière.

Il est dans votre intérêt de savoir de réaliser une préparation en petite quantité, car c’est plus facile et reproductible quand vous en avez besoin. Il faut respecter le rapport indiqué sur l’emballage, c’est-à-dire le volume de poudre et d’eau.

Pour ce faire, mettez la poudre dans un récipient. Faites bien attention à bien choisir ce contenant pour un excellent mélange.

Par la suite, ajoutez la quantité d’eau tiède recommandée, l’eau tiède permet de mélanger et d’éviter les grumeaux.

Et enfin, mélangez avec une spatule jusqu’à ce que la consistance ressemble à une crème semi-liquide. Si l’enduit est trop sec, ajoutez un peu d’eau, s’il est trop liquide il faudra ajouter de la poudre.

Concernant les enduits prêts à l’emploi, aucune préparation ne sera requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.